Desir de…

Désir de mots

Depuis toujours, les mots font partie de ma vie. Enfant, j’avais cette gourmandise de lire, d’écrire n’importe où, n’importe quand, n’importe quoi. Les gourmandises les plus folles se trouvaient dans les livres et les cahiers. Pas besoin de chocolat, la lecture me permettait de m’évader, de faire des voyages lointains, une sorte d’envol dans des contrées inexplorées en compagnie de mes peluches. L’étincelle a fait flamme, je n’ai plus arrêté. L’envie n’est pas passée avec mes premières rides. Je lisais, j’écrivais partout, chez moi, dans le tramway pour aller au travail, dans les cafés entourée de volutes de fumée ou dehors dans la brise fraiche du vent dans mes cheveux. Cela me faisait vibrer. J’écrivais mes amours, mes baisers, mes attentes, mes échecs. Cela me permettait aussi de tout envoyer valser ! Tout cela me faisait du bien.
Mon seul déplaisir était et est toujours la censure, la prison des mots, l’allergie à la création. L’espérance d’un monde libre où chacun peut s’exprimer, écrire, dessiner librement, pour que chaque œuvre éphémère devienne éternelle, doit être en chacun de nous, toujours.
(JE SUIS CHARLIE)

Voici ma contribution aux plumes d’Asphodèle! Merci beaucoup!

Publicités

17 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Astrid/Toinette
    Avr 24, 2015 @ 07:45:21

    J’aime beaucoup ton texte, il te ressemble tellement et c’est tellement la vérité.
    Je trouve que ton texte est très bien écrit.
    Félicitations et merci de m’avoir prévenue.
    Je te souhaite un très bon week-end festif.

    Réponse

  2. martine27
    Avr 24, 2015 @ 09:59:09

    J’ai toujours eu le même gourmandise de lire, celle d’écrire est venue plus tard. Tu en parles très bien

    Réponse

  3. Rétrolien: LES PLUMES 43 – Les textes du désir d’avril 2015 ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture
  4. Martine Littér'auteurs
    Avr 25, 2015 @ 07:10:21

    Je comprends mieux l’emploi de l’imparfait ! Ils étaient ainsi, ces victimes d’une censure imbécile, et de la violence paraphrénique

    Réponse

  5. thiebaultdestamand
    Avr 25, 2015 @ 08:28:06

    Les cafés entourés de volutes nous datent un peu l’histoire, bien joué ! Bonne fin de semaine à vous 😉

    Réponse

  6. Marlaguette
    Avr 25, 2015 @ 11:19:21

    Voilà un texte qui colle si bien à la réalité…

    Réponse

  7. lesmotsdisabelle
    Avr 25, 2015 @ 13:18:45

    Ha je me reconnais bien là dans cette gourmandise de lire n’importe où depuis l’âge de 10 ans:) La gourmandise d’écrire commence seulement maintenant 🙂 Très joli texte 🙂

    Réponse

  8. Asphodèle
    Avr 25, 2015 @ 14:52:21

    Justement j’ai aimé retrouvé ces cafés enfumés même s’ils ne sont plus politiquement corrects et nuisent à la santé ! Sur le papier ils ne font de mal à personne ! J’aime beaucoup ton texte, je m’y retrouve moi qui aie toujours écrit, juste après avoir su lire, comme un besoin de « fixer » les choses de la vie ou de les exorciser… Merci pour cette belle participation ! 😉

    Réponse

  9. Réjanie13
    Avr 25, 2015 @ 21:58:27

    J’ai toujours aimé lire et les mots par contre écrire a toujours était douloureux pour moi, je suis fâchée avec la construction des phrases rien ne se fait dans la facilité
    Je suis admirative de cette capacité que tu as à poser des mots sur le papier

    Réponse

  10. monesille
    Avr 26, 2015 @ 09:39:54

    On est tous prisonnier de quelque chose et l’écriture est notre manière de limer les barreaux, merci pour ce texte si vrai !

    Réponse

  11. merquin
    Avr 26, 2015 @ 16:26:42

    Une bonne énergie pour une bonne cause ! Ça va faire des émules !

    Réponse

  12. emilieberd
    Avr 26, 2015 @ 19:14:23

    Bravo pour ce beau texte personnel et tres agreable à lire!

    Réponse

  13. mariejo64
    Avr 26, 2015 @ 20:23:21

    Écrire, le verbe qui nous anime toutes et tous et nous procure autant de plaisir que de déception ! Je rêve de laisser glisser mon crayon sur une feuille de papier et d’avoir tellement d’imagination que cette feuille se multiplie à l’infini ! Enfin, non ! Là, j’exagère, mes hypothétiques lecteurs me laisseraient tomber avant ! 😀
    Dans un autre vie…peut-être ! 😉

    Réponse

  14. Ghislaine
    Avr 27, 2015 @ 12:27:18

    oui hélas, la prison des mots !!!!!!! j’adore l’expression

    Réponse

  15. grenouille59
    Avr 28, 2015 @ 11:42:32

    D’autant que je me souvienne j’ai toujours adoré les livres, les cahiers et autres stylos… Très joli texte…

    Réponse

  16. dimdamdom592013
    Avr 29, 2015 @ 18:01:21

    Merci pour ce bel hommage à Charlie, tous morts au nom de la liberté d’expression, nous ne les oublierons jamais!!!
    Bises amicales
    Domi.

    Réponse

  17. janickmm
    Mai 03, 2015 @ 07:24:50

    cela fait du bien de lire cette fougue, cette envolée, cette passion des mots et de la liberté, à relire, encore et encore

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :